Ghita Skali et Marie Ouazzani

Oriental Girls Band

 

Pendant leur résidence à LA RUCHE/LAASILAT (été 2015), Ghita Skali et Marie Ouazzani vont continuer leur travail de recherche sur la construction de l’image orientaliste au Maroc, et sur le rapport ambigu que la société marocaine entretient avec cette iconographie. Elles essayeront de comprendre comment cette imagerie collective se crée et s’alimente. Pour cela, elles travailleront à partir d’un corpus élargi d’images, textes et objets collectés pour le projet, mais aussi à partir d'interactions et d'espaces de dialogue qu'elles vont créer avec des chercheurs, collectionneurs, artistes et le public des ateliers qu'elles mèneront en milieu rural.

 

Elles chercheront à voir comment une certaine image de la femme persiste aujourd’hui dans les représentations, et questionneront cette identité.

 

La résidence sera l’occasion de produire une performance (mêlant lecture/photographie/vidéo/édition), comme premier résultat, mais aussi comme outil de leur recherche en cours.

 

 

MARIE OUAZZANI (1991, France)

Marie Ouazzani, diplômée de l’École Nationale Supérieure – La Villa Arson (Nice), travaille avec des images provenant principalement de livres et de films. Leurs manipulations explorent l’intérêt que lui procurent ces images par des gestes critiques. Ces deux dernières années, elle s’est intéressée à l’orientalisme comme notion chronologique et aussi comme un véritable système de pensée.

 

GHITA SKALI (1992, Maroc)

Ghita Skali a obtenu son Diplôme National d'Arts Plastiques en 2014 à la Villa-Arson, École Nationale Supérieure d'Art à Nice. Son travail a été exposé entre autres au château du Lourmarin à Marseille, à la Fondation de la Caisse des Dépôts et de Gestion à Rabat, au Cube-independant art room à Rabat et à la Galerie Venise Cadre à Casablanca. Elle aborde principalement des problèmatiques sociales à travers notamment les notions de frontières idéologiques et/ou nationales, et du temps de travail et/ou de repos. Ses questionnements prennent souvent la forme d'éditions, de performances, d'installations et de vidéos.