Les ateliers | projets participatifs

La Serre sur le toit

25 Octobre - 15 Décembre 2018

Siège Initiative Urbaine - Hay Mohammadi/Casablanca

La SERRE sur le toit est un espace éphémère ouvert et participatif qui s'installe dans des espaces publics et sur les toits, et a pour fonction d'accueillir et permettre l’émergence de nouvelles voix et idées. La SERRE est aménagée pour accueillir les habitants du quartier, les artistes, les étudiants, et des chercheurs et spécialistes invités, lors de sessions d’écoutes, de lectures, de rencontres, d’interventions, de projections et d’expositions.

Cet automne, la SERRE s’installe sur le toit de l’association de quartier Initiative Urbaine, à HAY MOHAMMADI.

// INFORMATIONS PRATIQUES //

🕠 Tous les jeudis de 17h30 à 21h00 à partir du 25 octobre 2018
📍 Sur le toit de l’association Initiative Urbaine 
9, rue Ibn Al Baittar, Hay Mohammadi, Casablanca, Maroc

// PROGRAMMATION //

Jeudi 25.10.2018 : 
Les espaces culturels de quartier | LE CAS DE HAY MOHAMMADI

 

17h30 : Présentation du Musée Collectif de Casablanca et du Programme de la Serre sur les toits. 
🥣☕🍪 Thé, café et gâteaux


18h00 | Le collectif “ Urban Mantes " présente : la RADIO et le JOURNAL de Hay Mohammadi. Restitution des ateliers de journalisme (encadrés par Radi Omar) et de production radio (encadrés par Abdellah M. Hassak).


18h20 | "Dar Chabab", un projet documentaire réalisé par Reda Lahmouid (production Free Monkeyz), retrospective sur la maison de jeunes de Hay Mohammadi.


18h45 | Inscription aux projets participatifs et pause café. 
Campagne de Collecte “3lach el car majach men fes ?”, projet de Mélanie Yvon 


19h00 | Présentation de "Septième Porte", un projet documentaire sur le thème du cinéma au Maroc des années 1950 à 1980, réalisé par Catherine Poncin.


19h45 | TABLE RONDE : Quelle place pour les espaces culturels de quartier ? Des années 70 à aujourd’hui. Avec la participation d’artistes, d’intellectuels et d’habitants du quartier.



Jeudi 08.11.2018 :
Art et architecture | MAQUETTES ET POÉTIQUE DU BRUTALISME

17h30 | Accueil, échanges. 
🥣☕🍪 Thé, café et gâteaux

18h00 | Présentation du Musée Collectif et du Programme de la Serre sur le toit.
Présentation par Chaimaà Rochdi et Fariji Mohamed

18h15 | LES PROJETS “ART ET RECHERCHE” DU MUSÉE COLLECTIF 
Présentation et discussion modérée par Samba Soumbounou(CasaMémoire)

18h20 | MAMMA. : La carte du brutalisme à Casablanca.
MAMMA. (Mémoire des Architectes Modernes Marocains) est un collectif dédié à la mise en valeur du patrimoine architectural marocain post-indépendance. (Imad Dahmani et El Moumni Lahbib).
Présentation. Après une introduction à l’architecture de type “brutaliste”, ils présenteront leur projet de “Carte Brutaliste de Casablanca” pour la mise en valeur de ce style des années 60 et 70, toujours méconnu par les casablancais. Le projet se développe aussi à travers une série d’ateliers et de tables-rondes au sein d’écoles publiques du quartier de مقاطعة عين الشق Arrondissement ain chock visant à sensibiliser à l’architecture et au patrimoine.

18h45 | Inscription aux projets participatifs et pause café. + lancement de la campagne de Collecte “3lach el car majach men fes ?”

19h00 | Alaa Halifi : “El Fida, entre Hier et aujourd'hui”
Jeune étudiant à la licence en architecture à l’Ecole Supérieure d’Architecture de Casablanca, passionné par l'art, la littérature et les sciences sociales. Le projet consiste à faire revivre la mémoire d'El Fida, une des plus anciennes avenues de Casablanca à partir de recherches d’archives, documents et photographies et de construction de maquettes. Le groupe constitué autour d’Alaa Halifi travaillera selon trois axes principaux : les espaces, les évènements et les figures.

19h20 | DÉBAT

Jeudi 15.11.2018 :

LES PROJETS “ART ET RECHERCHE” DU MUSÉE COLLECTIF | RESTITUTIONS D'ATELIERS

 

17h30 | Accueil, échanges. 

🥣☕🍪 Thé, café et gâteaux

18h00 | Présentation du Musée Collectif et du Programme de la Serre sur les toits
Présentation et discussion modérée par Saad Botraby.

18h15 | Itinéraires et petites visites guidées : un atelier proposé par Flore Grassiot, architecte et urbaniste au sein du collectif Topoï , et les participants de l'atelier.

Les itinéraires, tracés et trajectoires sont le résultat d’un travail de recherche collaboratif et cartographique, mené par une vingtaine de participants aux compétences, formations, origines et centres d’intérêts multiples. « Leurs lieux » dévoilés, racontés, mis en commun, stratifiés et reliés entre eux, dessinent progressivement autant de parcours à explorer.

18h30 | L'KHAYRIA : un projet de théâtre expérimental et transdisciplinaire, proposé par Fariji Mohamed (mise en scène et scénographie), Hosni Almoukhlis (scénarisation). Yassine Rengui (direction des comédiens), Manon de Matauco et Said El Haddaji (danse contemporaine), Abdellah M. Hassak (environnement sonore).

Le projet propose de retracer, à travers une démarche de création collective avec les comédiens de la Maison des jeunes de  ain chock - le club BLACK STAR - l'histoire de l'orphelinat d’Ain Chock détruit par les autorités. Les jeunes réfléchiront, imagineront et metteront en scène un procès historique 'fictif' autour de l'histoire de ce bâtiment détruit par les autorités en 2016. Dans le cadre de ce projet, les jeunes ont participé à la construction d’une maquette de l’ancien orphelinat du quartier à partir de photos et d’observations in situ, a sein d’un atelier encadré par l’artiste Amélie Giacomini (juillet 2018).

18h45 | Inscription aux projets participatifs et pause café.

19H00 | Le projet “Derb Al Aghani” un projet d'anthropologie musicale proposé par Farid Ghrich, journaliste indépendant.

Le projet vise à collecter la mémoire chantée de quartiers casablancais. Dans le cadre des ateliers du Musée Collectif, le journaliste encadre des participants qui effectuent collectivement un travail de repérage et de recherche des chansons racontant des histoires sur Casablanca, ses quartiers et ses habitants. Il s’agit d’un projet de recherche allant dans le sens de la préservation et réactivation de la mémoire individuelle, familiale et collective de ces quartiers.

19H15 Interlude musicale

19H30 | Création radiophonique et archivage sonore, par Abdellah M. Hassak, artiste sonore dont le processus de création est nourri par plusieurs recherches, notamment autour de l’archive et du paysage sonore des villes en mutation sociales et culturelles. 


Les ateliers participatifs menés dans l'ancienne médina, à Ain Chock et a hay Mohammadi ont permis de sensibiliser des citoyens a la démarche de l'artiste et de les initier aux techniques de création documentaire radiophonique et sonore.

Jeudi 29.11.2018 :

LES PROJETS “ART ET RECHERCHE” DU MUSÉE COLLECTIF | ART, ARCHITECTURE & ARCHÉOLOGIE

 

17h30 | Présentation du Musée Collectif et du Programme de la Serre sur les toits
Thé, café et gâteaux

 

18h00 | LES PROJETS “ART ET RECHERCHE” DU MUSÉE COLLECTIF

Présentations et discussions modérées par Chaimaa Rochdi

 

18h15 | Présentation du Musée Collectif et de la Serre sur les toits | thé, café et gâteaux

 

18h30 | Nourredine Ezarraf et Lisa Stewart. "Où dort le rhinocéros ce soir ?"

Pour le projet Où dort le rhinocéros ce soir ?, développé dans le cadre du Musée Collectif de Casablanca, les artistes Nourredine Ezzaraf et Lisa Stewart proposent d’ouvrir un espace de création temporaire à proximité de la « grotte des rhinocéros » (Hay Hassani /Oulfa). Cet espace partagé va permettre d’accueillir un ensemble d'ateliers pluridisciplinaires pour explorer et inventer collectivement un imaginaire autour du rhinocéros. Ils travailleront à partir de matériaux et récits collectés au sein de ce site « majeur » de la préhistoire ancienne du Maroc. Dans un processus créatif de réappropriation de la ville et de l’espace urbain à travers la fiction et la poésie ils vont ainsi relier le passé préhistorique de Casablanca et son présent marqué par les extensions urbaines, les problèmes d’habitat et de justice sociale.

 

19h00 | Inscription aux projets participatifs et pause café.

 

19h15 | Housni Zbaghdi et Sofiane Margoube : La philosophie pour enfants : "3lach? 3lach lla? / Pourquoi, pourquoi pas"

 

Les intervenants partageront leur expérience d'ateliers de philosophie pour jeunes menés au collège Fatema El Fihrya et à l'école primaire Bachar Bno Bard, deux établissements publics du quartier de Ain Chock, dans le cadre du projet de Musée Collectif de Casablanca. À partir d’objets collectés, de cartes et de récits personnels, les enfants font émerger les narrations qui ont fait basculer le monde de leurs parents ou de leurs grands-parents. Par le dialogue, les jeunes amorcent une mise à distance de certains topoi (lieux communs) qui structurent leur expérience de la ville, de l’espace et du passé.

19h20 | DÉBAT

 

La SERRE de L'Atelier de l'Observatoire reçoit le soutien de l' INSTITUT FRANÇAIS.

Le Musée Collectif reçoit le soutien de la Fondation Drosos.