Musée Collectif: Vitrine d'Alger

Musée Collectif : Vitrine d'Alger de Mohamed Fariji

Résidence à a.r.i.a (artist residency in Algiers) 

Janvier-février 2016

 

Mohamed Fariji a mené un atelier à L'ENSBA (Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts d'Alger) autour des notions d'espace public, réappropriation, négociation et actions de récupération de la mémoire collective (objets, son, image) en relation avec la ville d'Alger.

Suite à ses recherches à Alger, Mohamed Fariji a collecté des objets divers appartenant à l'école primaire C.E.M.P Mohammadia Lavigerie qui a récemment laissé place au chantier de la Grande Mosquée d'Alger. 


C'est tout un complexe local d'équipements de proximité, comprenant également un orphelinat, un collège, une école pour sourds muets et un centre de formation professionnelle, qui est en cours de destruction pour accueillir les futurs jardins de la Grande Mosquée. 

Sur le modèle de Madrassa, une vitrine de la mémoire collective de l’école primaire Ibnou Abbad à Casablanca qui présente des photographies de classe, mobilier, cartes géographiques, livres et revues scolaires et autres objets récupérés en plein travaux de destruction, Fariji a exposé à aria de manière temporaire une possible vitrine d'une madrassa algéroise.