Wiame Haddad

Ceux Qui Restent

 

Artiste en résidence à l'Atelier de l'Observatoire - octobre/novembre 2015

 

Ceux qui restent est un projet qui tente de mettre en miroir le parcours de vie des anciens prisonniers politiques marocains, face à une mise en scène nécessaire à la pratique photographique de l'artiste.

 

Les détenus, que les années de répression politique du régime d'Hassan 2 ont figés dans des espaces parfois terriblement durs, ont tenté de survivre en dehors d’une temporalité quotidienne. 

 

Wiame Haddad va à la rencontre de ces anciens prisionniers, et notamment ceux du bagne de Tazmamart, et crée des portraits vidéos silencieux où le temps semble suspendu, elle photographie corps et objets témoins de cette période, et s'intéresse à l'écriture singulière des lettres écrites en prison. 

 

ACTUALITES:

 

Wiame Haddad est coup de coeur du Jury du PRIX LE BAL DE LA JEUNE CRÉATION AVEC L'ADAGP avec son projet CEUX QUI RESTENT

Elle développe actuellement son projet CEUX QUI RESTENT avec l'accompagnement de l'Atelier de l'Observatoire.

 

Elle a présenté son projet à LA SERRE CASABLANCA  en mai 2015.

 

Elle a présenté une installation à LA SERRE MARRAKECH, conçue comme un espace de recherches, pensées et développement du projet en cours. Rencontre avec l'artiste le 26.02.2016 à 15h30 (Cyber Parc, Marrakech).

 

Elle interviendra à la SERRE Hay Mohammadi en mai 2016, pour une exposition et cycle de rencontres CEUX QUI RESTENT.

 

Elle exposera au Cube (Rabat) en octobre 2016.

 

 

WIAME HADDAD (1987, France-Maroc-Tunisie)

 

Wiame Haddad est diplômée de l’Ecole Supérieure d’Art et de Design de Valenciennes. Elle a étudiée également à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de la Cambre à Bruxelles. Elle vit et travaille à Lille (France).

Elle concentre son travail, ses réflexions et sa pratique photographique autour de la question du corps. Pour cela elle se nourrit de tout ce qui met en évidence la manière dont le corps exprime une situation d’enfermement, de conflit intérieur, ou de conflit provoqué par un contexte historique ou social, se focalisant ainsi sur le corps comme signifiant du politique.

Dernières publications

Please reload